Les orages...


...l'almanach
 
      Orages violents

Une petite dépression se déplace très rapidement de la Mer du Nord aux États Baltes en passant par le Danemark. La perturbation complexe qui lui est associée (une occlusion aussitôt suivie d’une perturbation frontale présentant un petit secteur chaud) est suivie de courants polaires temporairement directs, avec des températures baissant très fort en altitude et un jet-stream très puissant juste au nord de nos régions(vent d’ouest de 243 km/h à 8 840 mètres au-dessus de De Bilt aux Pays-Bas).

En Belgique, le temps est d’abord couvert avec stratocumulus doublés de cumulus, puis pluvieux avant que n’éclatent de terribles orages hivernaux avec grêle et neige. Ces orages sont dévastateurs dans de nombreuses régions, en raison de la grêle, de la foudre, de l’intensité du vent ou de l’abondance des précipitations. Au littoral notamment, on enregistre vers 13 heures des orages particulièrement violents avec grêle et rafales de nord-ouest jusqu’à 106 km/h (vent moyen supérieur à 70 km/h). Mais à Genk aussi, on note des rafales très violentes avec 108 km/h (mais un vent moyen moins fort).

Il est intéressant de noter qu’immédiatement après les orages, on note de brèves, mais très belles éclaircies avant que ne reviennent les stratocumulus.




Créer un site
Créer un site