Chargement... Merci de patienter quelques secondes...

Les orages...


...l'almanach
 
      Tornades

Le mois d’octobre 2001 restera surtout dans les annales climatologiques pour avoir été le mois d’octobre le plus doux jamais observé en Belgique. Cette douceur se marque dès le début du mois, sous l’égide de courants maritimes de sud-ouest d’abord perturbés puis sous influence anticyclonique. Le 6, une profonde dépression au large de l’Irlande reste quasi-stationnaire mais provoque un important resserrement des isobares, notamment en altitude. Au niveau du sol, une perturbation à caractère de front froid, en provenance du sud-ouest, traverse le pays mais les deux masses d’air en présence, avant et après le front, ne présentent que de faibles différences entre elles.

Le temps est donc humide, doux et venteux, avec des températures de 19 à 20°C et des nuages typiques de l’automne : d’importants bancs d’altocumulus et, en-dessous, des cumulus discrets, ne ressemblant en rien aux cumulus congestus de l’été. L’après-midi, tout semble même se stabiliser, les cumulus font place aux stratocumulus tandis que les cirrus et cirrostratus envahissent le ciel, passant au-dessus d’altocumulus qui s’épaississent...

À 21 heures pourtant, au lieu des nimbostratus d’une perturbation ordinaire, ce sont des cumulonimbus particulièrement violents qui se forment, accompagnés de 2 tornades traversant des zones à la limite du Brabant Flamand et du Limbourg, l’une observée à Halle-Booienhoven et l’autre, entre Aalst et Brustem.

Il est curieux que le lendemain, le temps reprend presque exactement la même allure que celui qui a précédé les orages.

     
Accueil    Prévisions    Récits    Galerie    Qui sommes-nous ?    Forum    Liens    Partenaires    Contact    Plan du site

All rights reserved © Belgorage 2010 - 2014