Les orages de la Tornado Alley - Année 2013

 
      Les récits
 
Dans un proche avenir, cette catégorie rassemblera tous les récits portant sur la période où notre équipe de traqueurs évoluait à travers la Tornado Alley. C'est donc ici que vous pouvez découvrir les différentes situations que nos chasseurs d'orages rencontraient que ce soit au niveau des orages ou du quotidien en général. En rédigeant les textes, notre attention s'est concentrée sur le côté immersif que nous voulons offrir à l'internaute qui parcours nos lignes car c'est finalement ici que vous pourrez vous imaginer en compagnie de notre équipe en vivant chaque instant avec eux. D'ailleurs, l'auteur a pris le soin d'écrire avec le temps du présent et à la première personne du singulier afin d'amplifier le côté immersif.

Par ailleurs, nous rappelons qu'une liste de référence vis-à-vis des séquences du film 'On The Way Of Storms' est disponible. Celle-ci vous permet de situer les orages décrits dans les récits vis-à-vis du film afin que vous puissiez davantage vous immerger dans nos rétrospectives quotidiennes.

Enfin, bien que nous parlons de plusieurs récits, seul ceux se consacrant aux journées des 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31 mai et 01 juin 2013 ont été diffusés actuellement. En effet, pas mal de travail nous reste encore à accomplir avant de pouvoir vous offrir la panoplie complète. Par la suite, les récits paraîtront dans un ordre chronologique avec la parution du récit du 02 juin 2013 prochainement.
 
 
 
      Récit du 24 mai 2013 par Michael Baillie - Prise de décision
 
À la manière du 22 mai, le 24 mai 2013 est une journée intéressante pour effectuer des prises de vues de l'ambiance et de l'environnement car le risque dans la région des plaines centrales et du sud est limité pour que des orages sévères puissent éclorent. En fait, d'après le Storm Prediction Center, une zone est susceptible d'accueillir des orages consistants mais ceux-ci devraient se développer dans une région située bien trop au nord pour qu'on ait le temps de les rallier à temps. Dès lors, cette journée semble parfaitement intéressante pour se tourner vers la prise de vue photographique et cinématographique d'éléments du décor typiques comme les pompes à pétroles, les éoliennes en bois, le paysage désertique etc. tout en se penchant sur l'état du ciel en général. Ces prises de vues devraient se faire au gré d'une route se dirigeant vers le nord afin de remonter vers un lieu qui nous rapprochera sensiblement des orages prévus pour la journée du 25 mai 2013. Pour les internautes qui sont curieux de connaître le détail des prévisions des orages de la journée, nous vous proposons de suivre le lien suivant : 24/05/2013 - 1300 UTC - Day 1 - Convective Outlook.
 
Prévisions émises par le Storm Prediction Center, le 24 mai 2013 à 08h00 LT. Crédit illustration : Storm Prediction Center
Prévisions émises par le Storm Prediction Center, le 24 mai 2013 à 08h00 LT.
Crédit illustration : Storm Prediction Center
 
Cependant, même si la journée sera exempte d'une traque aux orages, on décide de prendre 10h00 LT comme heure de départ depuis Sweetwater au Texas (point A sur les cartes du parcours) afin d'avoir assez de temps pour remonter vers le nord tout en s'arrêtant régulièrement pour l'immortalisation des différents éléments du décor (Pour accéder au parcours de la journée directement sur Google Map, nous vous invitons à suivre le lien suivant : Parcours du 24 mai 2013). Aujourd'hui, il sera donc surtout question de s'attarder sur les séquences du film qui pourraient introduire une journée orageuse dans la Tornado Alley soit un environnement très ensoleillé accompagné par des structures typiques de cette contrée. Peu avant le départ, alors que toutes les affaires sont empactées, nous pratiquons un premier nettoyage de l'intérieur de la voiture car celle-ci est particulièrement terreuse. En effet, depuis notre arrivée, nous avons rarement eu l'occasion de nous occuper de celle-ci et il était donc temps de passer un coup d'éponge et d'essui dans l'habitacle.
 
Vue d'ensemble du trajet qui sera parcouru durant la journée du 24 mai 2013. Crédit illustration : Google Map
Vue d'ensemble du trajet qui sera parcouru durant la journée du 24 mai 2013.
Crédit illustration : Google Map
 
Vue rapprochée du trajet qui sera parcouru durant la journée du 24 mai 2013. Crédit illustration : Google Map
Vue rapprochée du trajet qui sera parcouru durant la journée du 24 mai 2013.
Crédit illustration : Google Map
 
Vue détaillée du trajet qui sera parcouru entre Sweetwater et Paducah durant la journée du 24 mai 2013. Crédit illustration : Google Map
Vue détaillée du trajet qui sera parcouru entre Sweetwater et Paducah durant la journée du 24 mai 2013.
Crédit illustration : Google Map
 
Vue détaillée du trajet qui sera parcouru entre la 'Prairie Dog Town Fork Red River' et Garden City durant la journée du 24 mai 2013. Crédit illustration : Google Map
Vue détaillée du trajet qui sera parcouru entre la 'Prairie Dog Town Fork Red River' et Garden City durant la journée du 24 mai 2013.
Crédit illustration : Google Map
 
Une fois sur la route, nous constatons que ce sont surtout les étendues semi-désertiques qui nous accompagneront durant cette journée, cela rendant cette région d'autant plus propice pour annoncer des orages dans le film qu'il est impensable d'imaginer dans cet environnement. Cela serait donc pratique d'y faire des prises de vues pour partager le côté étonnant de la Tornado Alley où le décor ne colle pas forcément avec le climat que l'on y imagine à la manière de ce que l'on a connu la veille d'ailleurs. Justement, étant donné que nous remontons exactement la même route que celle que nous avons empruntée hier soit la N83, nous avons prévu d'observer ce qui a bien pu changer dans l'environnement depuis le passage des orages que ce soit au niveau d'éventuels dégâts ou de la conséquence des précipitations abondantes.

Par conséquent, au gré de notre parcours vers le nord, on s'arrête de temps en temps au bord de la route lorsque l'on trouve les éléments intéressants désirés. C'est comme cela que vers 13h10 LT, on commence par s'attarder sur la végétation correspondant à cette région comme les cactus et les mesquites (Prosopis glandulosa ou Honey Mesquite en anglais) ressemblant à des acacias, scènes que l'on peut voir lors de l'introduction du "Severe Weather Outbreak" dans le film "On The Way Of Storms - L'Integral" entre 00: 35: 52 et 00: 36: 09, accessible via le lien suivant : 24 mai 2013 - On The Way Of Storms - L'Intégral - 01. On remarque que le sol est bien sec dans les environs, comme-ci toute l'eau tombée la veille avait déjà été absorbée par le sol, une autre partie ayant regagné l'air sous forme de vapeur. D'ailleurs, à l'image de la veille, une brume est à nouveau présente à l'horizon.
 
Végétation composée de cactus et de mesquites (Prosopis glandulosa ou Honey Mesquite en anglais) ressemblant à des acacias. Crédit photo : Eric Dargent
Végétation composée de cactus et de mesquites (Prosopis glandulosa ou Honey Mesquite en anglais) ressemblant à des acacias.
 
Un peu plus au nord, vers 14h15 LT, on tombe nez-à-nez avec les fameuses pompes à pétrole si courantes dans les films américains. D'ailleurs, ces structures ont l'air si typiques qu'on les retrouve également dans le film 'Twister' alors pourquoi pas dans notre propre production ? C'est ainsi que nous décidons de faire un arrêt prolongé (point B sur les cartes du parcours) autour de l'une d'entre elles qui s'avère accessible, cela au point de pouvoir la toucher si on le voulait. Dès lors, je fais le tour de cette structure afin d'en immortaliser plusieurs angles de vues. Ainsi, cette démarche m'offrira un choix accru d'images pour le montage du film 'On The Way Of Storms'. D'ailleurs, les images choisies sont accessibles dans la version intégrale entre 00: 36: 11 et 00: 36: 32, accessible via le lien suivant : 24 mai 2013 - On The Way Of Storms - L'Intégral - 02. Au même endroit, on tourne également quelques passages de notre véhicule sur la route afin de pouvoir "nous" voir de l'extérieur sur certains passages du film. L'un de ces passages intervient justement dans le film après la scène de la pompe à pétrole.
 
Pompe à pétrole tel que celles que l'on peut souvent observer dans certains films américains dont 'Twister'. Crédit photo : Samina Verhoeven
Pompe à pétrole tel que celles que l'on peut souvent observer dans certains films américains dont 'Twister'.
 
Une fois ces images réalisées, on reprend la route en direction du nord pour ensuite arriver au niveau de la 'Salt Fork Brazos River' vers 15h15 LT (point C sur les cartes du parcours). À cet endroit, on découvre un paysage totalement différent de celui que nous avions le jour précédent car, comme nous y avions songé la veille, les orages du 23 mai ont fait revivre le cours d'eau mais aussi son avifaune environnante qui plus est. En résumé, cet endroit nous dévoile un tout autre visage. De même, cette expérience démontre à quel point les orages peuvent interagir avec leur environnement, cette situation étant même d'autant plus impressionnante lorsqu'il s'agit d'un endroit semi-désertique. L'ambiance qui se dégage depuis cette zone est présente dans l'épilogue du film 'On The Way Of Storms - L'Intégral' entre 01: 47: 38 et 01: 47: 51, celle-ci étant accessible via le lien suivant : 24 mai 2013 - On The Way Of Storms - L'Intégral - 03.
 
Pont surplombant la 'Salt Fork Brazos River'. Crédit photo : Eric Dargent
Pont surplombant la 'Salt Fork Brazos River'.
 
Cette vue d'ensemble de la rivière parfaitement reconstituée rend difficile à croire qu'elle était asséchée il y a moins de 24 heures. Crédit photo : Samina Verhoeven
Cette vue d'ensemble de la rivière parfaitement reconstituée rend difficile à croire qu'elle était asséchée il y a moins de 24 heures.
 
Des hirondelles à front blanc (Petrochelidon pyrrhonota) ont repris leurs droits suite au passage des orages du 23 mai dans la région. Crédit photo : Samina Verhoeven
Des hirondelles à front blanc (Petrochelidon pyrrhonota) ont repris leurs droits suite au passage des orages du 23 mai dans la région.
 
Après avoir observé la conséquence du passage des orages dans cette région, nous reprenons la route vers le nord qui nous fait transiter par Paducah (point D sur les cartes du parcours) et Childress. En faisant un cours arrêt du côté de Paducah, on en profite pour en photographier une structure qui ressemble à un château d'eau. En fait, ces édifices sont extrêmement courants dans les villes et villages que nous transitons depuis notre arrivée aux USA, celles-ci étant même utilisée pour faire des annonces publicitaires comme c'est le cas ici.
 
Chateau d'eau située au sein d'une entreprise appelée 'Panhandle Compress'. Crédit photo : Eric Dargent
Château d'eau située au sein d'une entreprise appelée 'Panhandle Compress'.
 
Au cours de notre trajet, on découvre un cours d'eau totalement asséché vers 17h30 LT et qui correspond à la 'Prairie Dog Town Fork Red River' (point E sur les cartes du parcours). Cette dernière étant 180 kilomètres au nord de la 'Salt Fork Brazos River' n'a pas pu profiter des précipitations engendrées par les orages de la veille puisqu'ils étaient trop au sud par rapport au cours d'eau en question.
 
Assèchement du lit de la 'Prairie Dog Town Fork Red River' dû aux longues périodes sans précipitations. Crédit photo : Samina Verhoeven
Assèchement du lit de la 'Prairie Dog Town Fork Red River' dû aux longues périodes sans précipitations.
 
Enfin, vers 18h10 LT, on s'arrête près d'une éolienne en métal peinte aux couleurs du Texas, cette structure appartenant à une propriété située à l'entrée de la ville de Shamrock (point F sur les cartes du parcours). Pour ma part, elle s'avère intéressante puisqu'elle tourne dans un environnement où la convection d'une petite zone orageuse se met en place. Cela pourrait donc être un élément qui ferait le lien entre les scènes d'introduction précédemment tournées avec un départ de convection mais on verra plus tard que d'autres éléments s'ajouteront dans le séjour et feront en sorte que cette scène ne sera pas utilisée. En fait, c'est bien là un point qui rend difficile le tournage d'un film continu tel que 'On The Way Of Storms' car le fait que l'on ne connaisse pas encore les situations orageuses que l'on approchera au gré du séjour font que l'on filme un maximum de scènes collatérales dont on utilisera que les plus aptes à garantir une continuité dans le film. Cette explication pourra certainement aider à comprendre pourquoi on aura près de 40 heures de rushs à la fin du séjour alors que le film ne dépasse pas deux heures.
 
Propriété agricole située au sud de la ville de Shamrock au Texas. Crédit photo : Eric Dargent
Propriété agricole située au sud de la ville de Shamrock au Texas.
 
Derrière l'éolienne aux couleurs du Texas, on observe la mise en place d'une évolution convective. Crédit photo : Samina Verhoeven
Derrière l'éolienne aux couleurs du Texas, on observe la mise en place d'une évolution convective.
 
En revenant à notre arrêt près de l'éolienne texane après avoir effectué un bon nombre de plans, nous voyons le propriétaire des lieux venir vers nous avec un petit 4x4 de type militaire, d'ailleurs, l'homme possède lui-même des habits de ce type tout en ressemblant même à un vétéran. Arrivé à notre rencontre, il nous demande ce que l'on fait et comprend directement que nous sommes des traqueurs d'orages en voyant les plaques magnétiques de Belgorage. En discutant quelque peu avec notre interlocuteur, il nous apprend que les orages venant du sud-est sont souvent les plus intenses. Justement, le flux directeur vient du sud-sud-est actuellement mais le contexte atmosphérique étant ce qu'il est, nous n'aurons tout de même pas d'orages intenses aujourd'hui. Cependant, après avoir repris la route pendant un moment, nous nous arrêtons entre les villes de Shamrock et Wheeler lorsque nous observons une convection qui s'enclenche franchement. Celle-ci amène d'ailleurs le cumulus mediocris observé vers le stade de cumulonimbus, ce qui nous gratifie ainsi une belle immortalisation en ce qui concerne la formation des orages. Cela dit, cette séquence ne sera pas utilisée dans le film puisque l'on aura connu la même situation dans un environnement bien plus clair le lendemain. Cela représente ainsi un nouvel exemple de séquence qui ne sera pas utilisée en raison du côté aléatoire des situations que l'on traite.
 
Cellules orageuses en cours de maturation sur la carte radar météorologique vers 19h02 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Cellules orageuses en cours de maturation sur la carte radar météorologique vers 19h02 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Vue rapprochée de la situation orageuse proche de notre équipe sur la carte radar météorologique vers 19h02 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Vue rapprochée de la situation orageuse proche de notre équipe sur la carte radar météorologique vers 19h02 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Vue de la cellule orageuse étant la plus proche de notre équipe vers 19h16 LT. Crédit photo : Eric Dargent
Vue de la cellule orageuse étant la plus proche de notre équipe vers 19h16 LT.
 
C'est aussi à cet endroit que des personnes viennent à notre rencontre depuis la route car celles-ci s'intéressent également aux orages. L'une d'entre-elles parlera même d'un point de vue situé non loin de notre position et permettant d'obtenir une vue franchement dégagée. Cela dit, la vue que nous possédons actuellement est déjà largement suffisante pour observer ce qui se passe, surtout qu'ici, il s'agit de s'attarder sur un élément qui ne nécessite pas la prise de dispositions particulières. Durant notre discussion, nos interlocuteurs nous font part qu'il faut être prudent vis-à-vis des camions qui peuvent mordrent de temps en temps la bande d'arrêt d'urgence cotoyant les routes. Se faire heurter par l'un de ceux-ci constitue même l'un des plus grands dangers lors d'une scéance d'observation faite depuis un endroit tel que celui-là d'après eux. D'ailleurs, à ce moment là, on observe un camion qui passe en faisant un écart important pour ne pas prendre de risques par rapport à notre présence sur le bord de la route.
 
Camion effectuant un écart sur la bande de gauche lors de son passage près de notre position. Credit photo : Eric Dargent
Camion effectuant un écart sur la bande de gauche lors de son passage près de notre position.
 
Vers 19h30 LT, après avoir discuté quelque peu, nous reprenons notre périple en effectuant un dernier arrêt à Wheeler (point G sur les cartes du parcours) près de ce qui semble être un nouveau château d'eau sur lequel le nom de la ville en question est affiché, une situation qui est également très récurrent aux États-Unis. En fait, les indications des noms de rues, des villes, villages et agglomérations sont si bien mises en évidences qu'il est difficile de se perdre dans ce pays malgré les grands espaces vides qui s'étendent autour de ceux-ci.
 
Chateau d'eau portant le nom de la localité de Wheeler. Crédit photo : Samina Verhoeven
Château d'eau portant le nom de la localité de Wheeler.
 
Après cette pause photographique, on reprend définitivement la route durant laquelle Samina photographie une dernière fois la zone orageuse qui s'est formée sur notre droite. Une zone qui malgré les prévisions peu favorables pour la région semblent être assez bien active d'après les images radars. Nous concernant, nous préférons tout de même continuer notre route vers le nord afin de garder notre objectif d'avoir un bon point de départ pour la traque du lendemain.
 
Situation orageuse sur la carte radar météorologique vers 20h13 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Situation orageuse sur la carte radar météorologique vers 20h13 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Situation orageuse proche de l'équipe sur la carte radar météorologique vers 20h13 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Situation orageuse proche de l'équipe sur la carte radar météorologique vers 20h13 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Situation orageuse vue depuis la position de l'équipe vers 20h15 LT. Crédit photo : Samina Verhoeven
Situation orageuse vue depuis la position de l'équipe vers 20h15 LT.
 
Enfin, notre trajet du jour se termine dans la ville de Garden City vers minuit (point H sur les cartes du parcours) et cela après un total de 672 km de trajet depuis Sweetwater. Nous sommes à présent dans l'état du Kansas et entamons la recherche d'un motel. Comme à l'habitude, il ne faut que peu de temps pour en dénicher un avec des chambres libres, ce qui représente réellement une facilité dans la logistique entourant les orages.

Pour parler un peu de la ville en question, il s'avère qu'elle porte bien son nom car elle possède un côté très jardiné avec la présence régulière de parterres de pelouses autour des avenues de cette région. Au sein du motel, je consulte les prévisions pour le lendemain qui annonce un risque d'orage dont les cellules doivent prendre naissance au Colorado, ce qui nous réjouit d'enfin voir ce fameux état si légendaire pour les structures nuageuses qu'il peut offrir. Toutefois, il apparaît également que le plus grand risque orageux se situe dans les états du Montana, du Wyoming et du Dakota du Sud néanmoins nous préférons prévoir une bonne et longue sortie au Colorado pour immortaliser la phase de formation qui s'avère indispensable pour la réalisation du film plutôt que d'arriver tardivement et exténué dans la zone nord.
 
Afficher la suite de cette page



Créer un site
Créer un site