Les orages de la Tornado Alley - Année 2013

 
      Les récits
 
Dans un proche avenir, cette catégorie rassemblera tous les récits portant sur la période où notre équipe de traqueurs évoluait à travers la Tornado Alley. C'est donc ici que vous pouvez découvrir les différentes situations que nos chasseurs d'orages rencontraient que ce soit au niveau des orages ou du quotidien en général. En rédigeant les textes, notre attention s'est concentrée sur le côté immersif que nous voulons offrir à l'internaute qui parcours nos lignes car c'est finalement ici que vous pourrez vous imaginer en compagnie de notre équipe en vivant chaque instant avec eux. D'ailleurs, l'auteur a pris le soin d'écrire avec le temps du présent et à la première personne du singulier afin d'amplifier le côté immersif.

Par ailleurs, nous rappelons qu'une liste de référence vis-à-vis des séquences du film 'On The Way Of Storms' est disponible. Celle-ci vous permet de situer les orages décrits dans les récits vis-à-vis du film afin que vous puissiez davantage vous immerger dans nos rétrospectives quotidiennes.

Enfin, bien que nous parlons de plusieurs récits, seul ceux se consacrant aux journées des 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31 mai et 01 juin 2013 ont été diffusés actuellement. En effet, pas mal de travail nous reste encore à accomplir avant de pouvoir vous offrir la panoplie complète. Par la suite, les récits paraîtront dans un ordre chronologique avec la parution du récit du 02 juin 2013 prochainement.
 
 
 
      Récit du 25 mai 2013 par Michael Baillie - Journée convective
 
Au matin du samedi 25 mai 2013, je jette rapidement un coup d'oeil sur les prévisions du Storm Prediction Center qui sont intéressantes pour l'obtention de belles structures convectives comme on l'espérait la veille au soir. De même, on annonce toujours des évènements intéressants dans le nord mais comme énoncé dans le récit du jour précédent, cette journée semble être idyllique pour l'observation de la naissance de cellules orageuses en air sec au Colorado jusqu'à leur stade de maturation, point primordiale pour le film 'On The Way Of Storms'. Toutefois, pour détailler les prévisions de la zone nord, nous avons un "slight risk" où on y présente un risque de 5% pour l'occurrence de tornades, 15% pour des vents destructeurs et 30% pour de la grêle significative, le tout sur un rayon de 25 miles à partir de n'importe quel point de la zone concernée. Pour en savoir davantage sur les prévisions, celles-ci sont disponibles via le lien suivant : 25/05/2013 - 1300 UTC - Day 1 - Convective Outlook.
 
Prévisions émises par le Storm Prediction Center, le 25 mai 2013 à 08h00 LT. Crédit illustration : Storm Prediction Center
Prévisions émises par le Storm Prediction Center, le 25 mai 2013 à 08h00 LT.
Crédit illustration : Storm Prediction Center
 
Vers 11h00 LT, on prend donc le départ depuis Garden City (point A sur les cartes du parcours) pour une nouvelle journée de traque. Comme aujourd'hui, nous devrions nous concentrer sur la formation de cellules, il s'agit de ne pas manquer le lieu d'initiation. Si cet objectif est rempli, l'immortalisation de la phase de maturation découlera de source, l'important étant vraiment de partir du commencement. Heureusement, comme nous avons veillé à nous approcher un maximum de la zone concernée durant la veille, nous remarquons que la région de Johnson au Kansas (ville la plus proche de la zone d'initiation des futurs orages) ne se trouve qu'à 120 kilomètres pour 01h20 de route (point D sur les cartes du parcours) (Pour accéder au parcours de la journée directement sur Google Map, nous vous invitons à suivre le lien suivant : Parcours du 25 mai 2013).
 
Vue d'ensemble du trajet qui sera parcouru durant la journée du 25 mai 2013. Crédit illustration : Google Map
Vue d'ensemble du trajet qui sera parcouru durant la journée du 25 mai 2013.
Crédit illustration : Google Map
 
Vue rapprochée du trajet qui sera parcouru durant la journée du 25 mai 2013. Crédit illustration : Google Map
Vue rapprochée du trajet qui sera parcouru durant la journée du 25 mai 2013.
Crédit illustration : Google Map
 
Vue détaillée du trajet qui sera parcouru entre Garden City et l'environnement où sera observé un coucher de soleil durant la journée du 25 mai 2013. Crédit illustration : Google Map
Vue détaillée du trajet qui sera parcouru entre Garden City et l'environnement
où sera observé un coucher de soleil durant la journée du 25 mai 2013.
Crédit illustration : Google Map
 
Parallèlement, cette journée est aussi l'occasion de pratiquer un nettoyage extérieur du véhicule car il est vraiment poussiéreux. Il faut dire que cela n'est guère pratique d'avoir les mains pleines de poussières avant de manier le matériel en raison de notre contact avec les portières etc. Dès lors, nous décidons d'effectuer notre deuxième car wash du voyage qui aura l'avantage de nous enlever toute cette poussière si typique des grandes plaines. Ce moment fait d'ailleurs partie de la seconde journée du film 'On The Way Of Storms - L'Intégral' et se situe entre 00: 37: 30 et 00: 37: 42, celui-ci étant accessible via le lien suivant : 25 mai 2013 - On The Way Of Storms - L'Intégral - 01 où l'on voit également un plein d'essence se réaliser.
 
Station de lavage par lequel est passé le véhicule de notre équipe à Garden City. Crédit photo : Michael Baillie
Station de lavage par lequel est passé le véhicule de notre équipe à Garden City.
 
Enfin, vers 12h40 LT, une fois le plein quotidien effectué, nous nous dirigeons vers la ville de Johnson au Kansas comme premier objectif. Durant notre parcours, nous rencontrons beaucoup de zones rurales essentiellement composées de champs et de plaines. Si une différence vient se manifester dans ce domaine, c'est bien la disposition circulaire de certaines zones de plantations, cela s'expliquant probablement via la technique d'irrigation ou peut-être de traitement utilisée par les exploitants. En effet, ils semblent utiliser une sorte de mécanisme effectuant une rotation autour d'un axe. Pour mieux se rendre compte de ce type d'aménagement des champs, nous vous invitons à suivre le lien suivant : Aménagement agricole vu du ciel.
 
Mécanisme utilisé pour irriguer ou peut-être effectuer des traitements sur les champs circulaires. Crédit photo : Samina Verhoeven
Mécanisme utilisé pour irriguer ou peut-être effectuer des traitements sur les champs circulaires.
 
Après avoir remarqué cette petite différence par rapport à ce que l'on a déjà observé jusqu'ici dans l'environnement, on arrive à hauteur de ce qui marque un grand changement par rapport à ce que l'on a déjà rencontré au niveau des structures construites par l'Homme. En effet, semblant perdu au milieu de nulle part, nous tombons nez-à-nez avec une importante exploitation de bovidés plus que probablement mise sur pied pour la production de viande. De cette manière, on voit ainsi d'où proviennent les fameuses tranches de viande hachée qui garnissent les burgers américains.
 
Zone d'exploitation de bovidés pour la production de viande. Crédit photo : Eric Dargent
Zone d'exploitation de bovidés pour la production de viande.
 
Une fois à hauteur de la ville de Johnson au Kansas vers 14h10 LT, on emprunte une route en direction de Springfield au Colorado. Une route que l'on peut rapidement surnommer, la route des diables de poussières. En effet, sur la bonne distance parcourue pour rallier notre lieu d'observation, on observe régulièrement des tourbillons de poussières opérer à gauche et à droite, ce qui ajoute un cachet particulier au paysage assez désertique. Toutefois, ceux-ci s'opèrent si loin que l'on a franchement du mal d'en capturer l'un ou l'autre durant notre progression vers l'ouest.

Enfin, une fois passé la frontière entre les états du Kansas et du Colorado (point B sur les cartes du parcours), on remarque une ligne de cumulus en pleine formation qui se détache dans le ciel, le tout parasité par aucun autre nuage. L'ensemble est assez surprenant lorsque l'on observe l'environnement particulièrement sec et poussiéreux dans lequel ils baignent car on ne penserait pas que des orages aux précipitations consistantes puissent opérer dans de tels paysages et pourtant... Bref, on constate encore une fois que les États-Unis constituent un pays étonnant pour beaucoup de phénomènes.
 
Mise en place de nuages convectifs à l'ouest de la frontière entre le Kansas et le Colorado. Crédit photo : Eric Dargent
Mise en place de nuages convectifs à l'ouest de la frontière entre le Kansas et le Colorado.
 
Par ailleurs, depuis que nous avons passé la frontière, nous devons noté un changement de fuseau horaire, de sorte que l'on gagne une heure à présent. Ainsi, s'il était 14h26 LT au Kansas lorsque nous avons passé la frontière avec le Colorado, il est désormais 13h26 LT dans ce dernier. Nous verrons plus tard que nous aurons encore droit à deux changements d'heure, cela provenant du fait qu'on chevauchera de temps à autre la frontière entre deux fuseaux horaires. Sinon, en ce qui concerne le ciel, nous constatons que les toutes premières traces de précipitations font leur entrée sur la carte radar, celles-ci provenant des cellules que nous observons actuellement sur la droite de notre route. Cette situation est donc de bonne augure pour la suite.
 
Premières traces de précipitations sur la carte radar météorologique vers 13h27 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Premières traces de précipitations sur la carte radar météorologique vers 13h27 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Vue rapprochée de la zone d'initiation proche de notre équipe sur la carte radar météorologique vers 13h27 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Vue rapprochée de la zone d'initiation proche de notre équipe sur la carte radar météorologique vers 13h27 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Vers 13h36 LT, on songe à s'arrêter sur notre route pour commencer les observations de la convection précédemment repérée durant notre trajet (point C sur les cartes du parcours). Nous nous situons donc entre la ville de Johnson dans l'état du Kansas et celle de Springfield dans l'état du Colorado. En sortant de la voiture, on remarque la présence d'un air très chaud et sec accompagné par un vent fort provenant du sud-sud-ouest soit des déserts américains. À propos de celui-ci, on estime qu'il doit bien souffler avec une force moyenne de 5 voire 6 Beaufort ce qui complique quelque peu les prises de vues cinématographiques des nuages convectifs avec les tremblements que cela provoque même avec le trépied. Un stabilisateur virtuel devra donc être utilisé à posteriori. La présence du vent soutenu ainsi que le développement de la zone orageuse font partie du film 'On The Way Of Storms - L'Intégral' entre 00: 38: 46 et 00: 41: 05, ceux-ci étant accessibles via le lien suivant : 25 mai 2013 - On The Way Of Storms - L'Intégral - 02. Pour note, des images provenant des journées des 27 et 28 mai 2013 ont été incluses dans cette phase afin de partager plusieurs angles de vues de la phase d'initiation des orages.
 
État du ciel lors de l'arrivée de l'équipe sur le point d'observation. Crédit photo : Samina Verhoeven
État du ciel lors de l'arrivée de l'équipe sur le point d'observation.
 
Par ailleurs, vers 14h00 LT, une mise à jour des prévisions du Storm Prediction Center nous fait part d'une surprise en étendant la zone à risque d'orages sévères à notre région. Ainsi, on a, à présent, un risque de 15% pour des vents destructeurs et 15% pour de la grêle significative en ce qui concerne notre zone, le tout sur un rayon de 25 miles à partir de n'importe quel point de notre région. Pour en savoir davantage sur cette mise à jour des prévisions, celle-ci est disponible via le lien suivant : 25/05/2013 - 2000 UTC - Day 1 - Convective Outlook.
 
Prévisions émises par le Storm Prediction Center, le 25 mai 2013 à 14h00 LT. Crédit illustration : Storm Prediction Center
Prévisions émises par le Storm Prediction Center, le 25 mai 2013 à 14h00 LT.
Crédit illustration : Storm Prediction Center
 
Ainsi, au fur et à mesure que le temps passe, on conclut que ce que l'on espérait voir au matin semblera se produire sous nos yeux, c'est à dire la formation complète de cellules orageuses. Le tout dans un environnement qui vit au rythme des diables de poussières, ceux-ci ayant même tendance à se répéter régulièrement aux même endroits. Une telle présence de ces phénomènes doit probablement signifier que l'air est particulièrement instable en basse couche car ce genre de configuration est propice à leur développement. En outre, le vent ambiant étant soutenu, on se demande quel doit être la force du vent au sein de certains diables de poussières. Quant aux images radars, elle semble montrer la mise en place d'une activité pluvieuse plus franche que tout à l'heure ce qui est prometteur pour l'évolution convective.
 
Situation pluvieuse sur la carte radar météorologique vers 14h05 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Situation pluvieuse sur la carte radar météorologique vers 14h05 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Samina Verhoeven et Michael Baillie observant l'évolution des nuages convectifs de la région. Crédit photo : Eric Dargent
Samina Verhoeven et Michael Baillie observant l'évolution des nuages convectifs de la région.
 
Un peu moins d'une heure après, soit vers 14h50 LT, on observe que c'est apparemment toute une zone convective qui semble se développer à présent comme le laissait deviner la mise à jour des prévisions du Storm Prediction Center. D'ailleurs, cette zone est mise en évidence sur une vue d'ensemble de la carte radar des précipitations mais il semble que nos cellules possèdent le potentiel de développement le plus prometteur pour le moment.
 
Formation de nouvelles cellules convectives sur la carte radar météorologique vers 14h59 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Formation de nouvelles cellules convectives sur la carte radar météorologique vers 14h59 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Vue rapprochée des cellules concernant l'équipe sur la carte radar météorologique vers 14h59 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Vue rapprochée des cellules concernant l'équipe sur la carte radar météorologique vers 14h59 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Cellules orageuses observées par l'équipe vers 15h00 LT. Crédit photo : Samina Verhoeven
Cellules orageuses observées par l'équipe vers 15h00 LT.
 
Concernant les diables de poussière, ceux-ci deviennent de plus en plus envahissant, de sorte que l'un d'entre-eux venant de se créer inopinément à proximité de notre position s'en va à la poursuite de Samina qui tente d'entrer dans la voiture pour ne pas avoir affaire à l'assaut de la poussière dont on vient tout juste de se débarasser ce matin. Cette première offensive tourbillonaire aura eu le mérite d'être sympathique surtout lorsqu'il poursuit notre traqueuse d'orage. Par ailleurs, peu avant cette scène, Samina a pu capturer un autre tourbillon passant juste à l'arrière de notre voiture.
 
Diable de poussières progressant juste à l'arrière du véhicule de notre équipe de traqueurs. Crédit photo : Samina Verhoeven
Diable de poussières progressant juste à l'arrière du véhicule de notre équipe de traqueurs.
 
En outre, vers 15h32 LT, un second diable de poussière particulièrement bien structuré se crée juste en amont de notre position pour à nouveau venir droit sur nous mais en déviant légèrement. Cela nous donne une occasion unique d'observer ce phénomène de près en ayant le temps de l'immortaliser, d'autant plus qu'il est animé par un vent vraiment intense, suffisant que pour faire voler des petits débris. Le tourbillon en question dévie juste avant ma position pour traverser la route et se retrouver face aux cellules orageuses en pleine formation. Un décor à la fois superbe et magique ! Le vent au passage du tourbillon fut phénoménale et, d'ores et déjà, on sait que cette journée sera mémorable... Mais cela ne l'aura pas été ainsi que pour toutes ces beautés du ciel comme on le verra un peu plus tard. Par ailleurs, le passage du diable de poussières a été repris dans le film 'On The Way Of Storms - L'Intégral' entre 00: 41: 31 et 00: 42: 18, celle-ci étant accessible via le lien suivant : 25 mai 2013 - On The Way Of Storms - L'Intégral - 03.
 
Diable de poussière imposant traversant la route 116 en direction du nord. Crédit photo : Samina Verhoeven
Diable de poussière imposant traversant la route 116 en direction du nord.
 
Vue rapprochée des différents débris emportés par le diable de poussière durant son passage près de notre équipe. Crédit photo : Samina Verhoeven
Vue rapprochée des différents débris emportés par le diable de poussière durant son passage près de notre équipe.
 
Au niveau du radar, le développement général des cellules orageuses de ce jour semble terminé et il est donc temps de prendre la route vers l'est et ensuite le nord si on veut suivre ces cellules fraîchement formées qui pourront peut-être nous apporter quelques images supplémentaires au niveau d'une activité orageuse.
 
Situation orageuse sur la carte radar météorologique vers 15h35 LT soit peu avant le départ de notre équipe. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Situation orageuse sur la carte radar météorologique vers 15h35 LT soit peu avant le départ de notre équipe.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Cependant, vers 15h40 LT, au moment de reprendre la route, une très mauvaise surprise vient à nous car si cette journée aura été mémorable pour la rencontre avec un diable de poussière de bonne facture, elle l'aura aussi été pour notre première crevaison ! Voilà donc cet autre moment mémorable qu'on aurait bien aimé évité. En effet, alors que l'ensemble des cellules orageuses est à présent bien formé comme l'indique d'ailleurs les images radars, Éric remarque qu'une vis assez large est coincée entre les rainures du pneu avant droit. De prime abord, cela pourrait bien ressembler à une vis cassée coincée entre les rainures car on ne remarque pas d'échappement d'air mais Éric reste tout de même inquiet. Ainsi, cette situation implique le fait de devoir s'approcher d'une ville au plus vite pour changer la roue, cela mettant à mal la suite du déroulement de notre traque du jour.

Pendant la route, il nous prend l'idée de voir si cette vis a vraiment percé le pneu et qu'elle n'est pas juste coïncée entre les rainures comme dit précédemment mais le son de l'air qui s'échappe après l'avoir enlevée nous donne juste un réflexe de la remettre immédiatement en disant qu'on est pas sorti de l'auberge. Bien entendu, cela se produit tout juste au moment où la cellule est dans sa phase de maturité et n'attend que d'être approchée pour observer la suite de son évolution. Bref, on revient aussi vite que possible vers la ville de Johnson dans l'état du Kansas (point D sur les cartes du parcours) où Éric prend en charge le changement du pneu pendant que je m'applique à terminer la séquence de développement des cellules sans quoi, cette séquence aurait été ratée en étant incomplète. Cette phase de formation avancée est présente dans le film 'On The Way Of Storms - L'Intégral' entre 00: 43: 12 et 00: 43: 31, celle-ci étant accessible via le lien suivant : 25 mai 2013 - On The Way Of Storms - L'Intégral - 04. Par ailleurs, on doit à nouveau noté un changement d'horaire puisque nous sommes retournés dans le fuseau horaire que nous utilisons depuis notre arrivée aux États-Unis. Dès lors, nous passons de 16h23 LT à 17h23 LT maintenant.
 
Cellule orageuse en pleine phase de maturation observée depuis Johnson City au Kansas. Crédit photo : Samina Verhoeven
Cellule orageuse en pleine phase de maturation observée depuis Johnson City au Kansas.
 
Situation orageuse sur la carte radar météorologique vers 17h45 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Situation orageuse sur la carte radar météorologique vers 17h45 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Eric Dargent changeant la roue défectueuse par celle de secours. Crédit photo : Samina Verhoeven
Éric Dargent changeant la roue défectueuse par celle de secours.
 
Vers 18h00 LT, une fois la roue changée par celle de secours, on reprend la direction de la cellule orageuse, cellule qui est passée en "severe thunderstorm" sur le radar GR Level 3. Malheureusement, avec la crevaison, l'orage en question nous a fortement devancé, rendant impossible son ralliement à temps pour observer sa pleine activité. Cependant, on se décide de prendre une route vers le nord en direction des orages en évacuation dans le but de nous positionner pour la traque du lendemain. Cette dernière étant prévue dans l'état du Nebraska.
 
Situation orageuse sur la carte radar météorologique vers 18h03 LT. L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe. Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
Situation orageuse sur la carte radar météorologique vers 18h03 LT.
L'étoile blanche représente la position actuelle de l'équipe.
Crédit illustration : Weather & Climate Toolkit - NOAA
 
Zone orageuse s'évacuant vers le nord-est de la région actuelle. Crédit photo : Samina Verhoeven
Zone orageuse s'évacuant vers le nord-est de la région actuelle.
 
Durant notre remontée vers le nord, nous devons faire attention à un dernier changement d'horaire dans le sens qu'une fine bande de l'état du Kansas est incluse dans le fuseau horaire correspondant au Colorado. Autant dire que cela semble étrange de voir qu'une ville tel que Syracuse (point E sur les cartes du parcours) située pile au nord de Johnson City ait ses cadrans réglés à H-1 par rapport à cette dernière. Toutefois, comme dit précédemment, ce sera notre dernier changement d'heure pour aujourd'hui étant donné que notre objectif se situe à l'ouest de l'état du Nebraska soit dans le même fuseau horaire. Ainsi, nous passons de 18h58 LT à 17h58 LT maintenant.
 
Résidence faisant partie de l'agglomération de Syracuse au Kansas. Crédit photo : Samina Verhoeven
Résidence faisant partie de l'agglomération de Syracuse au Kansas.
 
De la même manière que nous l'a indiqué notre trajet de la veille, nous remarquons la présence de châteaux d'eau portant le nom de la ville dans laquelle ils sont implantés comme c'est le cas encore à Sharon Springs (point F sur les cartes du parcours). D'ailleurs, si on doit vous partager nos observations vis-à-vis des agglomérations américaines au sein des Grandes Plaines, celles-ci se ressemblent sur beaucoup de points comme leurs dispositions, l'architecture générale des bâtiments qui les composent et la présence récurrente de certains édifices.
 
Château d'eau de la localité de Sharon Springs au Kansas. Crédit photo : Samina Verhoeven
Château d'eau de la localité de Sharon Springs au Kansas.
 
Durant notre route, le déclin de l'astre du jour sur les derniers paysages du Kansas (peu avant que nous passions la frontière avec le Nebraska) est accompagné par de très beaux cieux. Dès lors, cela nous incite à nous arrêter sur un point de vue vers 19h40 LT pour observer le soleil couchant tout en faisant des prises de vues (point G sur les cartes du parcours). Une scène qui est d'ailleurs utilisée pour conclure le film "On The Way Of Storms - L'Integral" entre 01: 48: 45 et 01: 50: 00 avant la séquence amenant les quelques chiffres du voyages. Celle-ci étant accessible via le lien suivant : 25 mai 2013 - On The Way Of Storms - L'Intégral - 05. C'est aussi durant cet arrêt qu'Éric vérifie certains aspects de la voiture tel que le niveau de liquide de lave glace. Il faut dire que le nombre d'insectes qui envahissent le pare-brise durant nos trajets demande un nettoyage régulier de celui-ci, ce qui fait rapidement diminuer le niveau de ce liquide.
 
Coucher de soleil sur les paysages du Kansas. Crédit photo : Samina Verhoeven
Coucher de soleil sur les paysages du Kansas.
 
Eric Dargent remplissant le réservoir du véhicule dédié au liquide de lave-glace. Crédit photo : Samina Verhoeven
Éric Dargent remplissant le réservoir du véhicule dédié au liquide de lave-glace.
 
Une fois cela effectué, on reprend la route pour ne plus s'arrêter jusqu'à la ville de Sidney située au sud-ouest du Nebraska (point H sur les cartes du parcours) où nous prenons notre motel pour la nuit, une nuit qui sera plus longue que d'habitude puisque le trajet à effectuer le lendemain est plutôt court et l'offensive visée semblera se concrétiser que tard dans la journée. C'est donc après un parcours de 709 kilomètres que nous fermons les yeux alors qu'il est minuit passé.
 
Afficher la suite de cette page



Créer un site
Créer un site