Les orages de la Tornado Alley - Année 2013

 
      Les récits
 
Dans un proche avenir, cette catégorie rassemblera tous les récits portant sur la période où notre équipe de traqueurs évoluait à travers la Tornado Alley. C'est donc ici que vous pouvez découvrir les différentes situations que nos chasseurs d'orages rencontraient que ce soit au niveau des orages ou du quotidien en général. En rédigeant les textes, notre attention s'est concentrée sur le côté immersif que nous voulons offrir à l'internaute qui parcours nos lignes car c'est finalement ici que vous pourrez vous imaginer en compagnie de notre équipe en vivant chaque instant avec eux. D'ailleurs, l'auteur a pris le soin d'écrire avec le temps du présent et à la première personne du singulier afin d'amplifier le côté immersif.

Par ailleurs, nous rappelons qu'une liste de référence vis-à-vis des séquences du film 'On The Way Of Storms' est disponible. Celle-ci vous permet de situer les orages décrits dans les récits vis-à-vis du film afin que vous puissiez davantage vous immerger dans nos rétrospectives quotidiennes.

Enfin, bien que nous parlons de plusieurs récits, seul ceux se consacrant aux journées des 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31 mai et 01 juin 2013 ont été diffusés actuellement. En effet, pas mal de travail nous reste encore à accomplir avant de pouvoir vous offrir la panoplie complète. Par la suite, les récits paraîtront dans un ordre chronologique avec la parution du récit du 02 juin 2013 prochainement.
 
 
 
      Récit du 01 juin 2013 par Michael Baillie - Switch Off
 
La journée du samedi 01 juin 2013 marque la première journée du séjour où nous pouvons réellement souffler car ni de traques, ni de trajets ne sont prévus vis-à-vis des orages. En effet, les précédentes dates non-orageuses nécessitaient toujours le besoin d'effectuer un trajet pour se positionner par rapport à la future offensive orageuse. Dans le cas présent, il n'y a pas de risque orageux conséquent prévu pour le lendemain et nous comptons reloger au même endroit (point A sur les cartes du parcours) car nous aimerions profiter de la journée du 02 juin pour faire une prospection dans la zone des dégâts causés par les orages de la veille ainsi que dans la région des dommages créés par la tornade de Moore dont le passage date du 20 mai 2013.

Vous l'aurez compris, ce 1er juin, jour de l'été météorologique en Belgique, sera profitable pour recharger nos propres batteries sans avoir d'obligations mais sans non plus aller pour autant nous prélasser. De fait, en étant au sein de la Capitale de l'Oklahoma, c'est pour nous l'occasion de faire un tour d'horizon de celle-ci. De plus, peut-être que pendant nos trajets, nous trouverons des dégâts que nous n'avons pas découverts durant la veille car il ne faut pas oublier que nous sommes au lendemain d'une des offensives orageuses les plus marquantes de notre séjour actuel (Pour accéder au parcours de la journée directement sur Google Map, nous vous invitons à suivre le lien suivant : Parcours du 01 juin 2013).
 
Vue d'ensemble du trajet qui sera parcouru durant la journée du 01 juin 2013. Crédit illustration : Google Map
Vue d'ensemble du trajet qui sera parcouru durant la journée du 01 juin 2013.
Crédit illustration : Google Map
 
Vue rapprochée du trajet qui sera parcouru durant la journée du 01 juin 2013. Crédit illustration : Google Map
Vue rapprochée du trajet qui sera parcouru durant la journée du 01 juin 2013.
Crédit illustration : Google Map
 
Vue détaillée du trajet qui sera parcouru à Oklahoma City durant la journée du 01 juin 2013. Crédit illustration : Google Map
Vue détaillée du trajet qui sera parcouru à Oklahoma City durant la journée du 01 juin 2013.
Crédit illustration : Google Map
 
Du coté des prévisions de ce jour, la situation n'est pas exempte d'orages en fait car une zone pourrait se former vers le nord-est du Texas et l'état de l'Arkansas notamment mais du fait que l'on ne doive pas s'attendre à grand chose allié au fait que cela se passerait là où il y a pas mal de bois, le tout sans oublier notre fatigue chronique actuelle, nous a poussé à nous abstenir d'effectuer une traque aujourd'hui. Pour celles et ceux qui sont curieux de connaître quelles sont les prévisions émises par le Storm Prediction Center pour cette journée, nous vous proposons de suivre le lien suivant : 01/06/2013 - 0600 UTC - Day 1 - Convective Outlook.
 
Prévisions émises par le Storm Prediction Center, le 01 juin 2013 à 08h00 LT. Crédit illustration : Storm Prediction Center
Prévisions émises par le Storm Prediction Center, le 01 juin 2013 à 08h00 LT.
Crédit illustration : Storm Prediction Center
 
En jetant un premier coup d'oeil à l'extérieur de notre motel vers 10h00 LT, fort est de constater qu'il fait beau, chaud et tout bonnement ensoleillé. On a franchement du mal à concevoir que de violents orages sont passés dans la région hier soir. De plus, il ne faut pas oublier qu'une tornade EF1 de près de 2,2 km de large est passée à tout juste 2 kilomètres au sud de notre logement, il y a un peu plus de 14h... Comment est-il possible de se remémorer tout cela alors que le soleil a déjà asséché les inondations que nous observions durant la soirée du 31 mai ? On a de quoi réellement se demander si quelque chose s'est passé d'autant plus que cette matinée est très similaire à celle de la veille...

Enfin, avant d'effectuer quoi que ce soit, nous décidons d'anouveau profiter d'un repas complet vers 12h00 LT car nous savons que c'est uniquement durant ces journées plus calmes que nous sommes aptes à nous rendre dans un restaurant aux heures d'ouvertures normales tout en ayant le temps de consommer un plat prenant davantage de temps à être préparé que de simples burgers. On se rend ainsi vers un nouveau steakhouse, dans la région de notre motel, dont l'enseigne a subit quelques dégâts durant la veille et qui se situe juste à côté de celui que nous avions essayé hier tout en présentant un cadre plus typique. En effet, du nom de 'Rib Crib Barbecue', le décor est fait entièrement de bois à l'intérieur de sorte que l'on se sent comme être plongé dans un western.

Au niveau du repas, Samina et Éric prennent des spare ribs pendant que je me réserve un bon steak. Quant aux boissons, Éric et moi-même prenons le risque de reprendre la bière américaine courante de la région soit la Budweiser car il faut bien dire que la carte est assez limitée. Qu'à cela ne tienne, cette boisson est désaltérante en cette nouvelle belle journée. Pour justement faire une parenthèse météorologique, nous connaissons aujourd'hui une situation similaire à celle que nous avons connue le 22 mai 2013 dans le sens qu'il fait beau, chaud et ensoleillé alors que le temps était chaotique durant la veille. Pour rappel, comme nous sommes dans une région à tendance continentale, l'air venant du nord après le passage d'un front est sec et n'est donc pas apte à former les stratocumulus ou cieux de traînes que nous connaissons en Belgique.

Enfin, pour en revenir à notre repas, une fois celui-ci terminé et l'addition payée, nous prenons la route afin de faire un tour d'horizon. Mais avant de nous lancer dans les méandres d'Oklahoma City, nous repassons au motel pour mettre en route un back up des images que nous avons récoltées jusqu'ici afin que la duplication de ces dernières soit effectué à 100%. Étant donné que la copie des fichiers vidéos peut prendre pas mal de temps, on se dit qu'il est effectivement intéressant de lancer une affaire de ce genre pendant que nous faisons un tour dans la ville. Une fois cela fait, on est fin prêt à prendre les routes urbaines.

Bien entendu, qui dit voyage, dit aussi souvenirs, notamment pour la famille et les amis, ce qui nous conduit à décider de faire quelques malls pour voir ce que ceux-ci peuvent bien cacher d'intéressants à notre égard. Ainsi, après avoir encodé l'adresse d'un premier mall dans le GPS, on se rend dans le nord de la ville d'Oklahoma City, là où se situe justement le complexe (point B sur les cartes du parcours).

Si au sein de celui-ci, il n'y a rien de spécials à décrire mis à part qu'on croirait être dans une ville couverte dont les magasins constituent les habitations (de fait, la taille est impressionnante comparée à nos shopping), le plus surprenant vient surtout des quelques expositions de produits que l'on peut voir au milieu de l'allée menant aux différents magasins, l'un d'eux n'étant rien d'autre qu'un abri anti-tornade. C'est là que l'on voit que nous ne sommes effectivement pas en Belgique même si la taille du mall lui-même, le faisait bien reconnaître à lui seul.

Après ce premier tour d'horizon, nous décidons de reprendre la voiture vers 16h00 LT en direction d'un autre mall qui se situe plus au sud cette fois, cela non sans regarder tout autour de nous pour voir si des dégâts significatifs, dus aux orages de la veille et que nous aurions pas encore vus, seraient intéressants à immortaliser durant la journée de demain. D'ailleurs, après avoir effectuer un peu d'autoroute, nous décidons de sortir de celle-ci dès que l'on atteint la région ayant été franchement touchée par les orages afin de pouvoir y prospecter briévement dans le but de noter les lieux intéressants à couvrir pour le lendemain.

À croire que cela devait absolument porter ses fruits, au cours de notre route vers le sud, le long de la South Western Avenue, se situant au sud de l'Oklahoma River, nous tombons nez-à-nez avec une pompe à essence entièrement ravagée vers 17h30 LT (point C sur les cartes du parcours). Seulement, même si les dégâts perpétrés à la station nous semblent impressionnants, le plus troublant se situe au niveau très local de ceux-ci car aucune structure environnante ne présente des dommages, en tous cas, à un degré aussi significatif.
 
Station essence sévèrement impactée par un phénomène venteux localisé. Crédit photo : Eric Dargent
Station essence sévèrement impactée par un phénomène venteux localisé.
 
Sur le coup, on marque bien entendu le lieu actuel dans notre GPS afin de regarder cela de plus près demain. En poursuivant notre route vers le sud, nous tombons à peine cinq minutes après, sur un autre dégât étonnant et constitué par une enseigne qui a littéralement été tordue par le vent malgré que celle-ci soit supportée par des poutrelles d'acier (point D sur les cartes du parcours)... Là, encore, c'est la stupeur car les dégâts sont à nouveau aussi impressionnants que localisés. Cependant, cette fois, un bâtiment se situant juste à côté a aussi souffert du vent en ayant vu une partie de sa toiture partir dans les airs. Mais à part cela, on a rien de plus à signaler.

Une fois ce second point noté dans le GPS, on repart en direction de notre second mall (point E sur les cartes du parcours) afin de voir s'il sera possible d'y dénicher de quoi raviver des souvenirs lorsque le temps de rentrer en Belgique sera venu. Une fois à l'intérieur, nous ne sommes pas déçu car malgré le fait qu'il y a bien moins de magasins à disposition, nous en avons trouvé un qui possède la plupart des objets que nous désirions offrir à nos proches ou posséder lors de notre retour en Belgique. Une fois sur le départ, fort est de constater qu'il est déjà 19h30 LT et qu'il commence donc à se faire tard pour que l'on puisse nous rendre au trading post que nous avions vu non loin de Calumet durant le début de notre parcours durant la veille. Pour rappel, il semble que cet endroit distribuerait des articles typiques à la région que nous arpentons actuellement.

Sur le coup, nous nous disons que l'on tentera d'y aller demain mais après avoir prospecter dans les régions ayant subit des dégâts car, mise à part aujourd'hui, les autres jours seront à nouveau dirigés par les orages et les conséquences qui leurs sont propres. Sur ce, on décide de remonter en direction de notre motel tranquillement en étant déjà satisfait des objets que nous avons trouvés ainsi que du temps libre dont nous avons pu profiter aujourd'hui sous un franc soleil américain. À notre retour, le back up est terminé, ce qui est juste nickel. Malgré le fait qu'il n'y ait pas eu de traque aux orages aujourd'hui, nous avons tout de même effectué un parcours total de 40 kilomètres aujourd'hui rien qu'au sein de la ville d'Oklahoma City, ce qui démontre quelque peu l'étendue de cette ville dont on a seulement pu visiter quelques quartiers aujourd'hui. Étant donné que nous avons du pain sur la planche demain, nous ne tardons pas à rejoindre nos appartements afin d'être en forme pour la journée du 02 juin qui risque bien d'être émotionnellement difficile.
 



Créer un site
Créer un site